Descente en rappel

Manip de descente en rappel auto-assurée :

Avantages : manip de corde qui vous permet de descendre de manière autonome et auto-assurée.

Inconvénients : nécessite une corde à double la plupart du temps.

Matériel nécessaire :Matériel descente rappel

  • une corde à double,
  • une cordelette autobloquante (un ficellou),
  • un mousqueton de sécurité (à vis),
  • une dégaine ou une longe double.

Il est important d’organiser le matériel sur son baudrier afin de faire toutes les étapes rapidement et de manière imperdable.

Étape 1 :

– Se longer sur l’ancrage du bas du relais,Descente en rappel 1

Étape 2 :

Descente en rappel 2–  si vous êtes seul au relais, avaler l’ensemble de votre corde sur votre pied ou sur votre longe en faisant des boucles de chaque côté,

– si vous avez assuré votre second de cordée, votre corde est déjà en anneaux sur votre pieds ou longe,

– désencorder votre second de cordée tout en restant encordé à l’autre extrémité, afin de ne pas perdre votre corde,

– passer un des deux brins dans le maillon rapide,

Étape 3 :

Descente en rappel 3– réaliser un noeud de jonction (poing, huit ou pêcheur).

Je recommande fortement le noeud de poing qui est le plus compact (se coince moins) et qui se met « tête haute » lorsqu’il passe sur une arête quand vous tirez sur votre corde pour la redescendre,

Étape 4 :

Descente en rappel 4– réaliser un noeud de huit à chaque extrémité de corde,

– lancer vos anneaux de corde en criant corde et prévenant les cordées du dessous,

Faites attention :

– en cas de vent violent : laisser glisser la corde afin qu’elle ne s’emmêle pas dans les arbres se trouvant aux alentours; ceux qui ont déjà vu une corde se transformer en tapis volant me comprendrons :),

– aux personnes se trouvant en dessous de vous : laisser glisser la corde afin de ne pas faire tomber de pierres et votre corde sur les cordée du dessous,

Étape 5 :

Descente en rappel 5

– votre ficellou étant autour de votre buste pendant l’ascension, retirer votre bras du ficellou, afin qu’il soit uniquement accroché autour du cou pendant la manip de corde,

– l’installer dans votre mousqueton de sécurité,

Étape 6 :

Descente en rappel 6– retourner votre mousqueton puis le décrocher de votre porte-matériel pour qu’il reste accroché à votre ficellou,

Étape 7 :

Descente en rappel 7– accrocher votre mousqueton au pontet central,

Étape 8 :

Descente en rappel 8– retirer le ficellou du cou et réaliser un noeud autobloquant (un machard dans le cas présent),

Voir la page des noeuds en escalade pour apprendre à faire un noeud de Machard.

Visser la vis de votre mousqueton de sécurité,

Étape 9 :

Descente en rappel 9– pour simplifier l’installation de votre descendeur, descendez votre cordelette autobloquante et laissez la se mettre en tension afin de vous créer une boucle,

Étape 10 :

Descente en rappel 10– sur cette boucle, installer votre descendeur de manière imperdable à l’aide de votre dégaine,

Étape 11 :

Descente en rappel 11– accrocher votre dégaine sur le pontet central puis mettez en tension votre descendeur,

– remonter votre cordelette autobloquante,

– aucun élément ne doit vriller.

Étape 12 :

Descente en rappel 12– si vous avez une longe double, retirer votre longe courte afin d’être en tension sur votre descendeur,

Vous pouvez ainsi tester votre montage en toute sécurité et vous dé-longer ensuite plus facilement,

Étape 12 :

Descente en rappel 13– lors de la descente, les deux mains se trouve SOUS le système d’assurage,

– une des deux mains se positionne sur la corde au dessus (et non pas sur) de l’autobloquant afin de freiner la descente et faire coulisser l’autobloquant sur la corde.

ATTENTION : il ne faut pas prendre l’autobloquant à pleine main et bien positionner sa main au dessus (comme sur la photo ci-contre) pour le faire coulisser; en cas de problème (perte de connaissance, ou situation d’urgence), le premier réflexe est de serrer les mains pour se rattraper à quelque chose… Vous empêcherez l’autobloquant de fonctionner  et donc de vous arrêter… 

4 thoughts on “Descente en rappel

  1. Bonjour,
    sur la page « descente en rappel » la dernière phrase en rouge indique que le premier réflexe est de serrer les mains sur quelque chose, ce qui est contradictoire avec la phrase précédente qui semble plutôt dire qu’il ne faut pas le faire.

    Il y a probablement une maladresse d’écriture qui rend ce paragraphe incompréhensible, voire qui donne une indication fausse.

    1. Bonjour frre,
      j’ai modifié le paragraphe afin d’être plus clair 😉
      Effectivement en cas de problème le réflexe et de tenter de se rattraper à quelque chose; si ce quelque chose est l’autobloquant, il ne pourra se serrer autour de la corde et jouer son rôle.
      C’est pour cela que je conseil de positionner la main au dessus de celui-ci.
      Bonne journée

  2. Salut

    Super site plein d info interessantes, bravo!!!
    par contre etape 5 , je pense que c est une mauvaise idee de passer quoi que ce soit comme anneau (ficellou ou sangle) autour de son cou, prefferer le torse ou le porte materiel.
    Bonne continuation!

    1. Bonjour Jaulin, merci 😉
      j’ai effectivement mal formulé; je vais modifier ce paragraphe.
      Dans mon exemple, le ficellou doit être porté en torse (autour du buste) pendant la grimpe. Merci de m’y avoir fait penser.
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *