Noeud de poing

Comment faire un noeud de poing en escalade :

Le noeud de poing est le nœud que tout le monde sait faire; c’est le noeud classique. Nos anciens l’utilisait pour s’encorder avec lorsque les cordes utilisée étaient en chanvre.

Ce noeud est surtout utilisé maintenant en escalade pour rabouter deux brins de corde; allez regarder dans la rubrique « noeud de jonction pour descendre en rappel » pour en savoir plus.

Avantages : noeud compact et qui une fois serré, ne se desserre pas.

Inconvénients : est unidirectionnel, glisse s’il n’a pas été bien serré avant sa mise sous tension, se desserre extrêmement difficilement une fois mis sous forte charge.

Étape 1 :

Noeud-de-poing-étape-1– Former une montagne (une boucle),

– passer devant la montagne,

Étape 2 :

Noeud-de-poing-étape-2-faire entrer la boucle derrière la montagne,

Étape 3 :

Noeud-de-poing-serrer le noeud.

Variante :

Le noeud de poing peut également être reconstruit, comme son cousin le nœud de huit reconstruit.

Il vous suffit de suivre la même démarche avec un seul brin de corde, puis de le passer dans votre baudrier et de le reconstruire en suivant le cheminement du premier noeud.

Je vous déconseille de faire ce nœud comme noeud d’encordement, car il se desserre extrêmement difficilement après avoir été mis sous charge.

2 thoughts on “Noeud de poing

  1. Ce noeud basique de tous les jours ne s’utilise quasiment jamais en escalade-alpinisme, sauf – effectivement pour rabouter les deux brins d’un rappel par exemple… Et encore.
    Le déplacer dans la liste serait mieux (le glisser vers le double-pêcheur comme noeud de raboutage) – évitant confusion et surcharge d’info au débutant.

    Sinon, nickel le site – félicitations !

    1. Bonjour Colonna, merci pour le site, je fais de mon mieux 😉
      Il est vrai que connaître et maîtriser un noeud de référence (le huit) est un facteur de sécurité pour les débutants.
      Le noeud de poing est quand même un bon noeud à tout faire, aussi résistant qu’un noeud de huit et plus compact; cela peu être pratique sur une sangle de triangulation de relai, une seconde vache molle au relai, accrocher un sac, etc. Et comme c’est un noeud que tout le monde sais réaliser sans erreur, je pense qu’il est à conserver dans cette base de données. Il faut juste être conscient qu’il est plus difficilement démontable après une mise sous grosse charge.
      Concernant le rajout, c’est d’ailleurs le noeud encore conseillé par l’ENSA 😉
      Bonne journée et à bientôt sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *